Évangile – Le juste Joseph et les femmes myrrhophores

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc

Chapitre XV verset 43 à Chapitre XVI verset 8

Le juste Joseph et les femmes myrrhophores

Icône des Femmes myrrhophores15,43 Joseph d’Arimathie, membre notable du Conseil, qui attendait lui aussi le Royaume de Dieu, s’en vint hardiment trouver Pilate et réclama le corps de Jésus.

44 Pilate s’étonna qu’il fût déjà mort et, ayant fait appeler le centurion, il lui demanda s’il était mort depuis longtemps.

45 Informé par le centurion, il octroya le corps à Joseph.

46 Celui-ci, ayant acheté un linceul, descendit Jésus, l’enveloppa dans le linceul et le déposa dans une tombe qui avait été taillée dans le roc ; puis il roula une pierre à l’entrée du tombeau.

47 Or, Marie de Magdala et Marie, mère de Jacques, regardaient où on l’avait mis.

16,1 Quand le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des aromates pour aller oindre le corps.

2 Et de grand matin, le premier jour de la semaine, elles vont à la tombe, le soleil s’étant levé.

3 Elles se disaient entre elles : “Qui nous roulera la pierre hors de la porte du tombeau ?”

4 Et ayant levé les yeux, elles virent que la pierre avait été roulée de côté : or elle était fort grande.

5 Etant entrées dans le tombeau, elles virent un jeune homme assis à droite, vêtu d’une robe blanche, et elles furent saisies de stupeur.

6 Mais il leur dit : “Ne vous effrayez pas. C’est Jésus le Nazarénien que vous cherchez, le Crucifié : ils est ressuscité, il n’est pas ici. Voici le lieu où on l’avait mis.

7 Mais allez dire à ses disciples et à Pierre, qu’il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.”

8 Elles sortirent et s’enfuirent du tombeau, parce qu’elles étaient toutes tremblantes et hors d’elles-mêmes. Et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top