Commentaire de saint Romanos le Mélode

Saint Romanos le Mélode (†560] : “On lui amena tous ceux qui souffraient”

Levons tous les yeux vers le Seigneur qui est aux cieux, en nous écriant comme le prophète : “Celui qui a été vu sur la terre, celui-là est notre Dieu qui, par un effet de sa volonté, a conversé avec les hommes” (Ba 3,38)… Celui qui s’est montré aux prophètes sous diverses apparences, celui qu’Ézéchiel a contemplé sous un aspect d’homme sur un char de feu (1,26), et que Daniel a vu Fils d’homme et Ancien des jours, vieux et jeune à la fois (7,9.13), proclamant en lui un seul Seigneur, c’est lui qui est apparu et qui a tout illuminé.

Il a dissipé la nuit sinistre ; grâce à lui tout est midi. Sur le monde a resplendi la lumière sans soir, Jésus notre sauveur. Le pays de Zabulon est dans l’abondance et imite le paradis, car “le torrent des délices l’abreuve” (Ps 35,9) et sourd en lui un courant d’eau toujours vive… Dans la Galilée nous contemplons “la source d’eau vive” (v. 10), celui qui est apparu et qui a tout illuminé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top