Épître pour la Fête de saint Hilaire

Épître aux Hébreux – Jésus nouveau grand prêtre, son sanctuaire est au Ciel

Chapitre VII verset 26 à Chapitre VIII verset 2

26 Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux,

27 qui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple (1), – car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.

28 En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est à jamais (2) parfait.

8-1 Le point capital de ce qui vient d’être dit, c’est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s’est assis à la droite du trône de la Majesté divine (3) dans les cieux.

2 comme ministre du sanctuaire et de la Tente (4), la vraie, celle qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme.

Notes :

(1) cf. Lev 9, 7 : Pour ses propres péchés et pour ceux du peuple.
(2) cf. Psaume 109,4 Le Messie roi et prêtre.
(3) cf. Psaume 109,1 Le Messie roi et prêtre
(4) cf. Nombres 24,6 d’après LXX.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top