Commentaire patristique par Saint Grégoire de Narek « Descends vite »

Saint Grégoire de Narek (v. 944-v. 1010), moine et poète arménien
Jésus, Fils unique du Père, 668-673 ; SC 203 (trad. SC p. 169 rev.)

Je ne me suis pas élevé de cette terre misérable,
Comme Zachée le publicain,
Sur l’arbre élevé de la sagesse
Pour te contempler dans ta divinité.

La courte taille de l’homme spirituel en moi
N’a pas grandi par de bonnes œuvres :
Tout au contraire, elle a diminué sans cesse
Jusqu’à me faire retourner à boire du lait comme les enfants (cf 1Co 3,2).

En prenant la parabole à l’envers,
Je suis monté sur l’arbre de la sensualité
Par l’amour des choses de ce monde au goût agréable,
Comme un autre Zachée sur un autre figuier.

De là, grâce à ta parole puissante,
Fais-moi descendre en hâte comme lui ;
Viens loger dans la maison de mon âme,
Et, avec toi, le Père et le Saint Esprit.

Fais que ce corps qui a causé du tort à mon âme
Lui rende le quadruple en service
Et donne la moitié de ses biens
A mon libre arbitre appauvri,

Afin que selon ta parole de salut adressée à Zachée,
Je sois digne d’entendre ta voix moi aussi,
En étant moi aussi fils d’Abraham,
Suivant la foi de notre patriarche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top