Saint martyr Oreste (IVe siècle)

Icône de saint Oreste

Icône de saint Oreste

Le 10 novembre l’Église vénère la mémoire du saint martyr Oreste.

Saint Oreste était un médecin chrétien de la ville de Tyane en Cappadoce, sous le règne de Dioclétien (vers 303-305). Arrêté sur l’ordre du gouverneur Maxime, il refusa de renier le Christ, ce qui lui valut d’être cruellement frappé de verges sur le dos et le ventre. Puis, après lui avoir appliqué sur le dos des broches incandescentes, ses bourreaux frottèrent ses plaies avec de la saumure et du vinaigre. Conduit ensuite au temple païen, il renversa les idoles par sa prière. Il fut alors renvoyé en prison, où il resta une semaine sans nourriture. On l’en tira pour lui percer les pieds et les flancs au moyen de clous, avant de l’attacher derrière un cheval sauvage lancé au galop, qui le traîna sur une distance de plus de vingt-quatre milles sur un terrain pierreux.

Les membres déchirés et les os brisés, le saint martyr rendit alors son âme à Dieu. Son corps fut jeté dans le fleuve par les païens, pour empêcher les chrétiens de vénérer ses reliques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top