Posts in Category: Épître

Lettre aux Éphésiens – Le Christ est notre paix

Épître du 24e dimanche après la Pentecôte Le Christ est notre paix

Lettre aux Éphésiens – Chapitre II versets 14 à 22
14 Le Christ est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, – la haine -,

15 ayant anéanti par sa chair la Loi des commandements avec des décrets, afin de créer en lui-même avec les deux hommes, un seul homme nouveau, en établissant la paix,

16 et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul Corps (1), avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié.

17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ;

18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.

20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.

21 En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Lettre de l’apôtre Paul aux Éphésiens – C’est par grâce que vous êtes sauvés

Lettre de l’apôtre Paul aux Éphésiens
Chapitre II versets 4 à 10

4 Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,

5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;

6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,

7 afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.

8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ en vue des œuvres bonnes (1), que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Notes
(1) Ce passage est un de ceux que les bibles catholiques (par ex. Osty) et protestantes (par ex. Segond) présentent de manière contradictoire.

Épître de saint Paul aux Philippiens – Que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Jésus-Christ est Seigneur

Chapitre II versets 5 à 11

5 Ayez en vous les mêmes sentiments dont était animé le Christ Jésus :
6 bien qu’Il fût dans la condition de Dieu, Il n’a pas retenu avidement son égalité avec Dieu ;
7 mais il s’est anéanti lui-même, en prenant la condition d’esclave, en se rendant semblable aux hommes, et reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui ;
8 Il s’est abaissé lui-même, se faisant obéissant jusqu’à la mort, et à la mort de la Croix.
9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au dessus de tout nom,
10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
11 et que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Jésus-Christ est Seigneur.

Première lettre de Paul aux Corinthiens – Si quelqu’un détruit son temple, Dieu le détruira

Chapitre III versets 9 à 17

9 Car nous travaillons ensemble au service de Dieu, et vous, vous êtes le champ qu’il cultive. Ou encore : vous êtes l’édifice qu’il construit.

10 Conformément à la mission que Dieu, dans sa grâce, m’a confiée, j’ai posé chez vous le fondement comme un sage architecte. A présent, quelqu’un d’autre bâtit sur ce fondement. Seulement, que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit.

11 Pour ce qui est du fondement, nul ne peut en poser un autre que celui qui est déjà en place, c’est-à-dire Jésus-Christ.

12 Or on peut bâtir sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses ou du bois, du chaume ou du torchis de paille.

13 Mais le jour du jugement montrera clairement la qualité de l’œuvre de chacun et la rendra évidente. En effet, ce jour sera comme un feu qui éprouvera l’œuvre de chacun pour en révéler la nature.

14 Si la construction édifiée sur le fondement résiste à l’épreuve, son auteur recevra son salaire ;

15 mais si elle est consumée, il en subira les conséquences. Lui, personnellement, sera sauvé, mais tout juste, comme un homme qui réussit à échapper au feu.

16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieuet que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

17 Si quelqu’un détruit son temple, Dieu le détruira. Car son temple est saint, et vous êtes ce temple.

Épître pour la Fête de Marie-Madeleine Première lettre de Paul aux Corinthiens

Chapitre IX versets 2 à 12Nous supportons tout, afin de ne pas créer d’obstacle à l’Évangile du Christ
9,2 Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous, car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur.
3 Voilà ma réponse à mes détracteurs.
4 N’avons-nous pas le droit de manger et de boire?
5 N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une sœur, comme font les autres Apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas?
6 Ou bien sommes-nous les seuls, Barnabé et moi, qui n’ayons pas le droit de ne point travailler?
7 Qui a jamais porté les armes à ses propres frais ? Qui est-ce qui plante une vigne pour n’en pas manger le fruit ? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, sans se nourrir de son lait ?
8 Est-ce selon l’homme que je dis ces choses, et la Loi ne les dit-elle pas aussi ?
9 Car il est écrit dans la loi de Moïse : “Tu ne muselleras pas la bouche du bœuf qui foule le grain.” Dieu se met-il en peine des bœufs?
10 N’est-ce pas absolument à cause de nous qu’il parle ainsi ? Oui, c’est à cause de nous que cela a été écrit; celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain doit le fouler dans l’espérance d’y avoir part.
11 Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une si grosse affaire que nous moissonnions de vos biens matériels?
12 Si d’autres usent de ce droit sur vous, pourquoi pas plutôt nous-mêmes ! Cependant nous n’avons pas usé de ce droit ; mais nous supportons tout, afin de ne pas créer d’obstacle à l’Evangile du Christ.

Première lettre de Paul aux Corinthiens – Ce n’est pas pour baptiser que le Christ m’a envoyé

Chapitre Ier versets 10 à 18

Ce n’est pas pour baptiser que le Christ m’a envoyé, c’est pour prêcher l’Evangile

10 Je vous exhorte, frères, au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à avoir tous un même langage; qu’il n’y ait point de scission parmi vous, mais soyez parfaitement unis dans un même esprit, et un même sentiment.

11 Car il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes parmi vous.

12 Je veux dire que tel d’entre vous dit : “Moi, je suis à Paul ! — tel autre : et moi, à Apollos ! — et moi à Céphas ! — et moi, au Christ !”

13 Le Christ est-il divisé? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?

14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, si ce n’est Crispus et Gaïus,

15 afin que personne ne puisse dire qu’il a été baptisé en mon nom.

16 J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j’ai baptisé personne d’autre.

17 Ce n’est pas pour baptiser que le Christ m’a envoyé, c’est pour prêcher l’Evangile, non point par la sagesse du discours, afin que la croix du Christ ne soit pas rendue vaine.

18 En effet, la doctrine de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une force divine.

Épître aux Romains – Le soutien des frères dans la foi

Épître aux Romains – Chapitre XV versets 1 à 7

1 Nous qui sommes forts dans la foi, nous devons porter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, sans chercher notre propre satisfaction.
2 Que chacun de nous recherche la satisfaction de son prochain pour le bien de celui-ci, en vue de l’aider à grandir dans la foi.
3 Car le Christ n’a pas cherché sa propre satisfaction, mais il a dit, comme le déclare l’Ecriture : Les insultes de ceux qui t’insultent sont retombées sur moi [1].
4 Or tout ce qui a été consigné autrefois dans l’Ecriture l’a été pour nous instruire, afin que la patience et l’encouragement qu’apporte l’Ecriture produisent en nous l’espérance.
5 Que Dieu, source de toute patience et de tout réconfort, vous donne de vivre en plein accord les uns avec les autres, conformément à l’enseignement de Jésus-Christ.
6 Ainsi, d’un même cœur et d’une seule voix, vous célébrerez la gloire du Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
Note
[1] Ps 69.10

Lettre aux Hébreux – Le sacrifice expiatoire de Jésus

Lettre aux Hébreux – Chapitre XIII versets 7 à 21
Dimanche des Pères

13,7 Souvenez-vous de vos chefs, eux qui vous ont fait entendre la parole de Dieu, et, considérant l’issue de leur carrière, imitez leur foi.
8 Jésus Christ est le même hier et aujourd’hui, il le sera à jamais.
9 Ne vous laissez pas égarer par des doctrines diverses et étrangères : car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce, non par des aliments qui n’ont été d’aucun profit à ceux qui en usèrent.
10 Nous avons un autel dont les desservants de la Tente n’ont pas le droit de se nourrir.
11 Ces animaux, en effet, dont le grand prêtre porte le sang dans le sanctuaire pour l’expiation du péché, leurs corps sont brûlés en dehors du camp. (1)
12 C’est pourquoi Jésus lui aussi, pour sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte (2).
13 Par conséquent, pour aller à lui sortons en dehors du camp, en portant son opprobre.
14 Car nous n’avons pas ici-bas de cité permanente, mais nous recherchons celle de l’avenir.
15 Par lui, offrons à Dieu un sacrifice de louange en tout temps, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent (3) son nom.
16 Quant à la bienfaisance et à la mise en commun des ressources, ne les oubliez pas, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.
Notes
(1) Lévitique 16,27. “En dehors du camp” parce que ces prescriptions sont supposées être nées dans le contexte dans le contexte primordial d’Israël au désert.
(2) Hors des murs de Jérusalem conformément aux rites expiatoires de l’Ancienne Alliance
(3) cf Psaume 50 Osée 14,23

Épître aux Romains – Nous avons des dons différents

Épître aux Romains

12 6 Nous avons des dons différents selon la grâce qui nous a été donnée : soit de prophétie (1), selon la mesure de notre foi,

7 soit de ministère, pour nous contenir dans le ministère; celui-ci a reçu le don d’enseigner : qu’il enseigne;

8 celui-là, le don d’exhorter : qu’il exhorte; un autre distribue : qu’il s’en acquitte avec simplicité; un autre préside : qu’il le fasse avec zèle; un autre exerce les œuvres de miséricorde : qu’il s’y livre avec joie.

9 Que votre charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien.

10 Quant à l’amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres, vous prévenant d’honneur les uns les autres ;

11 pour ce qui est du zèle, ne soyez pas nonchalants. Soyez fervents d’esprit ; c’est le Seigneur que vous servez.

12 Soyez pleins de la joie que donne l’espérance, patients dans l’affliction, assidus à la prière,

13 prêts à subvenir aux nécessités des saints, empressés à donner l’hospitalité.

14 Bénissez ceux qui vous persécutent : bénissez et ne maudissez pas. (2)

Notes
(1) Ici le mot prophètie désigne le don d’exhorter et de lire dans les cœurs.
(2) Mt 5,44.

Épître aux Romains – Celui qui croit du fond de son cœur devient juste

Épître aux Romains
Chapitre X verset 1 à 10

1 Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils obtiennent le salut.
2 Car je peux témoigner de leur zèle pour Dieu, mais il leur manque la vraie connaissance.
3 En ne reconnaissant pas la justice qui vient de Dieu, et en cherchant à instaurer leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu.
4 Car l’aboutissement de la Loi, c’est le Christ, pour que soit donnée la justice à tout homme qui croit.
5 Or Moïse écrit au sujet de la justice qui vient de la Loi : L’homme qui pratiquera ces commandements vivra par eux. (1)
6 Mais la justice qui vient de la foi parle ainsi : Ne dis pas dans ton cœur : Qui va monter aux cieux ? (2) (c’est-à-dire en faire descendre le Christ),
7 ou bien : Qui va descendre au fond de l’abîme ? (c’est-à-dire faire remonter le Christ de chez les morts).
8 Mais que dit ensuite cette justice ? La Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons.
9 Donc, si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé.
10 Celui qui croit du fond de son cœur devient juste ; celui qui, de sa bouche, affirme sa foi parvient au salut.
Notes
(1) Lv 18, 5.
(2) Dt 30, 12-14 (-> 69).

Top