Hymnographie

EXTRAIT DU  LIVRE DES HEURES

Contenant les offices quotidiens de l’Église orthodoxe  édité avec la bénédiction de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France par la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale

ANNEXES

TROPAIRES (apolytikia), THÉOTOKIA des TROPAIRESet KONDAKIA du DIMANCHE

Les hypakoï des dimanches se trouvent dans l'Office de Minuit du Dimanche

Tropaire - ton 1

La pierre ayant été scellée[1] et les soldats gardant ton corps très pur, Tu es ressuscité le troisième jour, ô Sauveur, en donnant au monde la vie ; c'est pourquoi, Donateur de vie, les puissances célestes Te clamaient : Gloire à ta Résurrection, ô Christ, gloire à ta royauté, gloire à ton dessein de salut, Toi le seul Ami des hommes.

Théotokion - même ton

Ô Vierge, alors que Gabriel t'annonçait : "Réjouis-toi", à sa voix le Maître de toutes choses s'incarnait en toi, l'Arche sainte, comme l'avait annoncé le juste David ; tu es apparue plus vaste que les cieux, toi qui as porté ton créateur. Gloire à Celui qui a fait sa demeure en toi, gloire à Celui qui est sorti de toi, gloire à Celui qui nous a libérés par ton enfantement.

Kondakion - même ton

Dans ta gloire Tu es ressuscité du tombeau, car Tu es Dieu, et Tu as ressuscité le monde avec Toi ; les hommes T'ont célébré en tant que Dieu, et la mort est supprimée ; Adam exulte, ô Maître, Ève désormais libérée de ses liens se réjouit et clame : Tu es, ô Christ, Celui qui accorde à tous la résurrection.

Tropaire - ton 2

Lorsque Tu descendis dans la mort, ô Vie immortelle, Tu mis les enfers à mort par l'éclat de ta divinité ; et lorsque Tu ressuscitas des abîmes les morts toutes les puissances célestes s'écriaient : Donateur de vie, Christ notre Dieu, gloire à Toi.

Théotokion - même ton

Ton mystère très glorieux dépasse tout entendement, ô Mère de Dieu : ta pureté demeurant scellée et ta virginité intacte, tu t'es fait connaître véritablement Mère, en enfantant le vrai Dieu ; prie-Le de sauver nos âmes.

[1] Pour des raisons pastorales, nous avons décidé d'omettre ici "par les Juifs", dans la mesure où cette formulation, perçue souvent comme une généralisation, froisse la conscience de nombreux fidèles. Ce passage se réfère en fait à Mt. 27,62-66, où l'Évangéliste cite "les grands prêtres et les Pharisiens".

Kondakion - même ton

Tu es ressuscité du tombeau, Sauveur tout-puissant, et les enfers, à la vue de ce miracle, ont tremblé d'effroi ; les morts sont ressuscités, et la création s'en réjouit avec Toi. Adam aussi est dans l'allégresse et le monde, ô mon Sauveur, Te célèbre sans fin.

Tropaire - ton 3

Que les cieux se réjouissent, que la terre soit dans l'allégresse. Car le Seigneur a déployé la force de son bras, par la mort Il a terrassé la mort, et s'est fait le premier-né d'entre les morts. Il nous a délivrés des entrailles des enfers et Il a accordé au monde la grande miséricorde.

Théotokion - même ton

Toi qui fus médiatrice pour le salut du genre humain, nous te chantons, Vierge Mère de Dieu ; car dans la chair qu'Il a reçue de toi, ton fils et notre Dieu a accepté la Passion sur la Croix ; Il nous a libérés de la corruption, car Il est l'Ami des hommes.

Kondakion - même ton

Tu es ressuscité aujourd'hui du tombeau, ô Miséricordieux, et Tu nous as écartés des portes de la mort. Aujourd'hui Adam exulte et Ève se réjouit ; avec eux prophètes et patriarches ne cessent de chanter la force divine de ta puissance.

Tropaire - ton 4

Les femmes disciples du Seigneur reçurent de l'ange la proclamation lumineuse de la Résurrection ; elles rejetèrent la condamnation ancestrale et tout en joie elles dirent aux apôtres : La mort est dépouillée, le Christ Dieu est ressuscité en accordant au monde la grande miséricorde.

Théotokion - même ton

Le mystère caché depuis les siècles et inconnu des anges par toi est apparu aux hommes, ô Mère de Dieu ; Dieu s'est incarné par une union sans confusion et Il a volontairement accepté la Croix pour nous ; par elle ayant ressuscité le premier homme, Il a sauvé nos âmes de la mort.

Kondakion - même ton

Mon sauveur et mon libérateur, au sortir du tombeau a libéré et ressuscité tous les habitants de la terre, car Il est Dieu. Il a brisé les portes des enfers, et Lui le Maître, Il est ressuscité le troisième jour.

Tropaire - ton 5

Fidèles, chantons et adorons le Verbe sans commencement comme le Père et l'Esprit, né de la Vierge pour notre salut, car Il a bien voulu dans sa chair monter sur la Croix pour y endurer la mort et relever les morts par sa glorieuse résurrection.

Théotokion - même ton

Réjouis-toi, porte infranchissable du Seigneur ; réjouis-toi, rempart et protection de ceux qui accourent vers toi ; réjouis-toi, havre qui nous abrite des tempêtes, toi, l'Inépousée qui as enfanté dans la chair ton créateur et ton Dieu ; ne cesse pas d'intercéder pour ceux qui chantent et vénèrent ton enfant.

Kondakion - même ton

Tu es descendu aux enfers, ô mon Sauveur, Tu as brisé leurs portes, Toi le Tout-puissant, et avec Toi Tu as ressuscité les morts, ô Créateur ; Tu as brisé l'aiguillon de la mort et Adam a été délivré de la malédiction, ô Ami des hommes. Aussi Te clamons-nous : Seigneur, sauve-nous.

Tropaire - ton 6

Les puissances célestes apparues à ton sépulcre, les gardes restèrent comme morts ; Marie debout dans le tombeau cherchait ton corps très pur. Tu as dépouillé les enfers sans en être éprouvé et Tu es allé au-devant de la Vierge en donnant la vie. Seigneur ressuscité des morts, gloire à Toi.

Théotokion - même ton

Toi qui as appelé ta mère "la Toute-bénie", Tu es venu, par ta propre volonté, souffrir la Passion, Tu as resplendi sur la Croix voulant rechercher Adam et Tu as dit aux anges : Réjouissez-vous avec Moi, car la drachme perdue a été retrouvée. Toi qui as tout ordonné avec sagesse, gloire à Toi.

Kondakion - même ton

De sa main, source de vie, le Donateur de vie a ressuscité tous les morts du fond des ténèbres, Lui, le Christ Dieu, qui a accordé la résurrection à l'homme qu'Il avait façonné, car Il est le Sauveur, la Résurrection et la Vie de tous, Lui, le Dieu de l'univers.

Tropaire - ton 7

Par ta croix, Tu as détruit la mort, Tu as ouvert au larron le paradis, Tu as fait cesser les lamentations des femmes myrrhophores, Tu as ordonné à tes apôtres, ô Christ Dieu, de proclamer que Tu es ressuscité en accordant au monde la grande miséricorde.

Théotokion - même ton

Toi, le trésor de notre résurrection, ô Vierge digne de toute louange, tire du gouffre et de l'abîme des péchés ceux qui espèrent en toi ; car tu as sauvé ceux qui sont asservis au péché, toi qui as enfanté notre Salut, toi qui étais vierge avant l'enfantement et vierge pendant l'enfantement, après l'enfantement tu demeures encore vierge.

Kondakion - même ton

La puissance de la mort ne peut plus retenir les hommes, car le Christ est descendu pour briser et détruire sa force. Les enfers sont enchaînés, les prophètes en chœur se réjouissent et disent : Le Sauveur est apparu aux croyants. Venez, fidèles, prendre part à la Résurrection.

Tropaire - ton 8

Tu es descendu des cieux, ô Compatissant, Tu as accepté d'être enseveli trois jours pour nous libérer des passions ; notre Vie et notre Résurrection, Seigneur, gloire à Toi.

Théotokion - même ton

Toi qui pour nous es né d'une vierge et as enduré la Croix, ô Très-Bon, qui par la mort as dépouillé la mort et, en tant que Dieu, as manifesté la Résurrection, ne dédaigne pas ceux que Tu as créés de ta main, montre ton amour pour les hommes, ô Miséricordieux. Accueille l'intercession de celle qui T'a enfanté, la Mère de Dieu, et sauve un peuple désespéré, ô notre Sauveur.

Kondakion - même ton

Ressuscité du tombeau, Tu as relevé les morts et ressuscité Adam ; Ève exulte dans ta résurrection et les confins du monde célèbrent ta résurrection d'entre les morts, ô Très-miséricordieux.

TROPAIRES (apolytikia), THÉOTOKIA des TROPAIRESet KONDAKIA en SEMAINE

Le dimanche soir et le lundi matin

Tropaire des Incorporels - ton 4

Ô chefs des puissances célestes, nous vous prions sans cesse, indignes que nous sommes : par vos prières couvrez-nous de l'ombre des ailes de votre gloire immatérielle pour nous sauvegarder, nous qui nous prosternons devant vous avec ferveur et vous clamons : Délivrez-nous de tout danger, vous qui êtes les chefs des puissances d'en haut.

Théotokion - même ton

À celle qui avait grandi dans le Temple, dans le Saint des Saints, revêtue de foi, de sagesse et d'une virginité incomparable, l'archange Gabriel apporta du ciel la salutation : Réjouis-toi. Réjouis-toi, Toute-bénie ; réjouis-toi qui as été glorifiée, le Seigneur est avec toi.

Kondakion des Incorporels - ton 2

Archanges de Dieu, serviteurs de la gloire divine, princes des anges et guides des hommes, demandez à Dieu ce qui nous est utile et sa grande miséricorde, car vous êtes les chefs des incorporels.

Le lundi soir et le mardi matin

Tropaire du Précurseur - ton 2

La mémoire du juste est célébrée par des louanges, mais à toi, ô Précurseur, suffit le témoignage du Seigneur. En effet, tu as été proclamé en vérité le plus vénérable des prophètes ; car tu as été jugé digne de baptiser dans les eaux Celui qui était annoncé. Ayant combattu pour la vérité, tu as apporté avec joie, même à ceux qui étaient dans les enfers, la bonne nouvelle du Dieu manifesté dans la chair, Lui qui prend le péché du monde et nous apporte la grande miséricorde.

Théotokion - même ton

Par toi, ô Mère de Dieu et toujours vierge, nous avons été rendus participants de la nature divine ; car tu as enfanté pour nous le Dieu incarné ; aussi tous te magnifions-nous comme il convient avec piété.

Kondakion du Précurseur - ton 2

Prophète de Dieu et précurseur de la grâce, nous qui avons trouvé en terre ta tête telle une rose sanctifiée, nous recevons toujours la guérison et, comme jadis, tu ne cesses de prêcher au monde le repentir.

Le mardi soir et le mercredi matin

Tropaire de la vénérable Croix - ton 1

Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage ; accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi et garde ton peuple par ta croix.

Stavrothéotokion (théotokion de la Croix) - même ton

Possédant ta protection, ô Très-pure, nous sommes délivrés des iniquités par tes prières, et gardés partout par la croix de ton fils, tous nous te magnifions comme il convient avec piété.

Kondakion de la vénérable Croix - ton 4

Toi qui T'es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, accorde tes miséricordes au nouveau peuple qui porte ton Nom. Réjouis tes fidèles par ta puissance et donne-leur la victoire sur l'Ennemi ; afin qu'ils trouvent secours dans ta croix, arme de paix et trophée invincible.

Le mercredi soir et le jeudi matin

Tropaire des saints Apôtres - ton 3

Ô saints apôtres, intercédez auprès du Dieu de miséricorde, pour qu'Il accorde à nos âmes la rémission de nos péchés.

Tropaire de saint Nicolas - ton 4

Celui qui est la Vérité, ô saint évêque Nicolas, a fait de toi pour ton troupeau un modèle de foi, un exemple de douceur et un maître de tempérance ; c'est pourquoi tu as acquis la grandeur par ton humilité et la richesse par ta pauvreté ; aussi prie le Christ Dieu pour le salut de nos âmes.

Théotokion - même ton

Ô Vierge Mère de Dieu, seule pure et seule bénie, nous avons connu le Verbe du Père, le Christ notre Dieu, qui s'est incarné de toi ; sans cesse nous te chantons et te magnifions.

Kondakion des saints Apôtres - ton 2

Les fermes prédicateurs de Dieu, les chefs de tes disciples, Tu les as reçus, Seigneur, pour la jouissance de tes bienfaits et le repos ; Tu as agréé leurs souffrances et leur mort plus que tout holocauste, Toi qui seul connais les cœurs.

Kondakion de saint Nicolas - ton 3

À Myre en Lycie tu as exercé ton sacerdoce, ô saint Nicolas, et accomplissant l'Évangile du Christ, tu as donné ta vie pour ton peuple et sauvé des innocents de la mort. C'est pourquoi, initié aux mystères de la grâce divine, tu as été sanctifié.

 

Le jeudi soir et le vendredi matin

Voir le tropaire, le stavrothéotokion et le kondakion de la vénérable Croix des mardi soir et mercredi matin .

Le vendredi soir et le samedi matin

Tropaire - ton 2

Apôtres, martyrs et prophètes, évêques, saints moines et justes, vous qui avez achevé le bon combat et préservé la foi, nous vous prions, vous qui en avez l'audace, d'intercéder auprès du Sauveur qui est bon, pour le salut de nos âmes.

Tropaire des défunts - même ton

Souviens-Toi, Seigneur, de tes serviteurs, Toi qui es bon, et pardonne-leur tous les péchés commis durant leur vie ; car nul n'est sans péché, si ce n'est Toi, qui peut donner le repos même aux trépassés.

Théotokion - même ton

Sainte Mère de la Lumière ineffable, nous te vénérons par des chants angéliques, et avec piété nous te magnifions.

Kondakion des Martyrs - ton 8

Comme prémices de la nature, le monde entier T'offre, Seigneur, les martyrs théophores, à Toi qui fais pousser la création ; par leurs supplications et les prières de la Mère de Dieu, garde ton Église dans une paix profonde, ô Très-miséricordieux.

TROPAIRES (apolytikia) et KONDAKIA des FÊTES MAJEURES

Fêtes de notre Seigneur[1]

Nativité du Sauveur

Tropaire - ton 4

Ta Nativité, ô Christ notre Dieu, a fait resplendir dans le monde la lumière de la connaissance. En elle les adorateurs des astres ont appris d'une étoile à T'adorer, Toi, Soleil de justice, et à Te connaître, Orient venu d'en haut. Seigneur, gloire à Toi.

Kondakion - ton 3

La Vierge aujourd'hui enfante Celui qui surpasse tous les êtres et la terre offre une grotte à l'Inaccessible. Les anges Le glorifient avec les bergers et les mages font route avec l'étoile, car Il est né petit enfant pour nous, le Dieu d'avant les siècles.

Théophanie

Tropaire - ton 1

À ton baptême dans le Jourdain, Seigneur, s'est révélée l'adoration due à la Trinité : car la voix du Père Te rendait témoignage en Te nommant Fils bien-aimé ; et l'Esprit, sous forme de colombe, confirmait la certitude de cette parole. Christ Dieu, Tu es apparu et Tu as illuminé le monde, gloire à Toi.

Kondakion - ton 4

Tu es apparu aujourd'hui au monde entier, Seigneur, et ta lumière nous a marqués de son empreinte[1], nous qui Te chantons en toute connaissance : Tu es venu, Tu es apparu, Lumière inaccessible.

Transfiguration

Tropaire - ton 7

Tu T'es transfiguré sur la montagne, ô Christ Dieu, montrant à tes disciples ta gloire autant qu'ils pouvaient le supporter ; fais luire aussi sur nous, pécheurs, ta lumière éternelle, par les prières de la Mère de Dieu, Donateur de lumière, gloire à Toi.

Kondakion - ton 7

Tu T'es transfiguré sur la montagne, et tes disciples ont contemplé ta gloire autant qu'ils pouvaient le supporter, afin de comprendre lorsqu'ils Te verraient crucifié, ô Christ Dieu, que ta passion était volontaire, et d'annoncer au monde que Tu es en vérité le resplendissement du Père[2].

Exaltation de la Croix

Tropaire - ton 1

Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage ; accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi et garde ton peuple par ta croix.

Kondakion - ton 4

Toi qui T'es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, accorde tes miséricordes au nouveau peuple qui porte ton Nom. Réjouis tes fidèles par ta puissance et donne-leur la victoire sur l'Ennemi ; afin qu'ils trouvent secours dans ta croix, arme de paix et trophée invincible.

 

Fêtes de la Mère de Dieu

 Nativité de la Mère de Dieu

Tropaire - ton 4

Ta nativité, Vierge Mère de Dieu, a annoncé la joie au monde entier, car de toi s'est levé le Soleil de justice, le Christ notre Dieu ; Il a détruit la malédiction et donné la bénédiction, Il a aboli la mort et nous a donné la vie éternelle.

Kondakion - ton 4

En ta sainte Nativité, ô Très-pure, Joachim et Anne ont été délivrés de l'opprobre de la stérilité, et Adam et Ève de la corruption de la mort. Délivré de la condamnation pour ses péchés, ton peuple célèbre ta Nativité et te clame : La femme stérile enfante la Mère de Dieu qui nourrit notre vie.

Présentation

Tropaire - ton 4

Aujourd'hui se prépare la bienveillance de Dieu, et le salut des hommes est proclamé ; dans le temple de Dieu la Vierge est présentée aux yeux de tous et d'avance annonce le Christ au monde entier ; aussi lui clamons-nous d'une voix forte : Réjouis-toi, accomplissement du dessein du Créateur.

Kondakion - ton 4

La Vierge, temple très pur du Sauveur, la très précieuse chambre nuptiale, trésor sacré de la gloire de Dieu, est conduite aujourd'hui dans la maison du Seigneur, introduisant la grâce de l'Esprit divin ; aussi les anges de Dieu proclament : Voici le tabernacle céleste.

Sainte Rencontre

Tropaire - ton 1

Réjouis-toi, pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, car de toi s'est levé le Soleil de justice, le Christ notre Dieu, qui illumine ceux qui sont dans les ténèbres ; réjouis-toi aussi juste vieillard, qui as reçu dans tes bras le libérateur de nos âmes, Celui qui nous donne la Résurrection.

Kondakion - ton 1

Christ Dieu, Tu as sanctifié le sein virginal par ta nativité et comme il convenait Tu as béni les bras de Syméon ; Tu es venu et Tu nous as sauvés. Aussi pacifie ton peuple dans les épreuves et fortifie ton Église bien-aimée, Toi le seul Ami des hommes.

Annonciation

Tropaire - ton 4

Aujourd'hui s'accomplit notre salut et le mystère d'avant les siècles est révélé. Le Fils de Dieu devient fils de la Vierge et Gabriel annonce la bonne nouvelle de la grâce. Avec lui clamons à la Mère de Dieu : Réjouis-toi, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi.

Kondakion - ton 8

À toi qui combats pour nous, tes serviteurs, nous adressons des chants de victoire, car tu nous as délivrés des malheurs, et nous t'offrons des hymnes d'action de grâce, ô Mère de Dieu. Toi dont la puissance est invincible, délivre-nous de tout péril, afin que nous te clamions : Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Dormition

Tropaire - ton 1

Dans ta maternité tu as gardé la virginité, lors de ta Dormition tu n'as pas abandonné le monde, ô Mère de Dieu. Tu as été transférée à la Vie, toi la Mère de la Vie. Par ton intercession délivre nos âmes de la mort.

Kondakion - ton 2

Ni le tombeau, ni la mort n'ont pu retenir la Mère de Dieu, infatigable dans ses intercessions, espérance inébranlable dans sa protection ; elle qui est Mère de la Vie, Il l'a transférée à la vie, Celui qui demeura dans son sein toujours vierge.

TROPAIRES et KONDAKIA du TRIODE

Dimanche du Publicain et du Pharisien

Kondakion - ton 4

Usage grec :

Fuyons la prétention du Pharisien, apprenons auprès du Publicain l'humilité des gémissements et clamons au Sauveur : Sois-nous favorable, Toi qui seul Te laisses fléchir.

Usage slave :

Fuyons la prétention du pharisien, apprenons du publicain la grandeur des paroles d'humilité et clamons avec repentir : Sauveur du monde, purifie-nous, tes serviteurs.

Dimanche du Fils prodigue

Kondakion - ton 3

Dans ma déraison, j'ai fui ta gloire paternelle, par de mauvaises actions j'ai dissipé les richesses que Tu m'avais léguées. Aussi comme le Fils prodigue je Te clame : J'ai péché contre Toi, Père compatissant ; reçois-moi qui me repens et fais de moi l'un de tes serviteurs.

Samedi des défunts

Tropaire - ton 8

Toi qui dans la profondeur de ta sagesse disposes tout selon ton amour des hommes et distribues à chacun ce qui lui est utile, Toi l’unique créateur, accorde, Seigneur, le repos aux âmes de tes serviteurs. Car c’est en Toi qu’ils ont mis leur espérance, en Toi notre créateur, notre artisan et notre Dieu.

Théotokion - même ton

En toi nous avons un rempart et un refuge, et tes prières sont agréables au Dieu que tu as enfanté, ô Mère de Dieu inépousée, salut des fidèles.

Kondakion - ton 8

Fais reposer avec les saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs, là où il n’y a ni douleur, ni tristesse, ni gémissement, mais la vie éternelle.

Dimanche du Jugement dernier

Kondakion - ton 1

Ô Dieu, lorsque Tu viendras sur la terre dans la gloire et que trembleront toutes choses, un fleuve de feu emportera tout devant le tribunal, les livres seront ouverts et les secrets révélés. Délivre-moi alors du feu qui ne s'éteint pas et rends-moi digne de me tenir à ta droite, très juste Juge.

Dimanche de l'exil d'Adam

Kondakion - ton 6

Guide de la sagesse et Donateur de l'intelligence, Tu instruis les insensés et défends les pauvres ; Maître, affermis et rends sage mon cœur ; Parole du Père, accorde-moi la parole ; car je n'empêcherai pas mes lèvres de Te clamer : Miséricordieux, aie pitié de moi qui suis déchu.

1er dimanche du Carême, de l'élévation des saintes Icônes ou du triomphe de la Foi orthodoxe

Tropaire - ton 2

Nous vénérons ton icône très pure, Toi qui es bon, en implorant le pardon de nos fautes, ô Christ Dieu ; car Tu as bien voulu dans ta chair monter sur la Croix, pour délivrer de l'esclavage de l'Ennemi ceux que Tu as créés. Aussi, en Te rendant grâce, Te clamons-nous : Tu as tout empli de joie, ô notre Sauveur, Toi qui es venu pour sauver le monde.

Kondakion - ton 2

Le Verbe incirconscriptible du Père s'est circonscrit en s'incarnant de toi, ô Mère de Dieu, et, restaurant sous sa forme ancienne l'image souillée, Il l'a unie à la divine beauté. Mais confessant le salut, nous le représentons en actes et en paroles.

2ème dimanche du Carême, de saint Grégoire Palamas

Tropaire de saint Grégoire - ton 8

Flambeau de la vraie foi, soutien et docteur de l'Église, modèle des moines, défenseur invincible des théologiens, fierté de Thessalonique, prédicateur de la grâce et thaumaturge, intercède toujours, ô Grégoire, pour le salut de nos âmes.

Kondakion de saint Grégoire - ton 8

Grégoire aux paroles éloquentes, nous célébrons en toi l'instrument sacré et divin de la sagesse, la voix éclatante et harmonieuse de la théologie. Toi qui es intelligence devant la première Intelligence, conduis vers Elle notre intelligence, pour que nous te clamions : Réjouis-toi, ô père, prédicateur de la grâce.

L'usage slave ajoute (après la 3ème ode du Canon) :

Kondakion - ton 4

Maintenant est venu le temps de nous mettre à l'œuvre, le jugement est proche ; hâtons-nous donc de jeûner, apportons les pleurs de componction avec des œuvres de miséricorde et disons : Nos péchés sont plus nombreux que les grains de sable de la mer, mais Toi, le créateur de toutes choses, pardonne-nous, afin que nous recevions les couronnes incorruptibles.

3ème dimanche du Carême, de la Croix

Tropaire - ton 1

Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage ; accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi et garde ton peuple par ta croix.

Kondakion - ton 7

L'épée flamboyante ne garde plus la porte de l'Éden, car elle a été merveilleusement éteinte par l'arbre de la Croix ; l'aiguillon de la mort et la victoire des enfers ont été repoussés. Tu es venu, mon Sauveur, clamer à ceux qui étaient aux enfers : Entrez de nouveau dans le Paradis.

4ème dimanche du Carême, de saint Jean Climaque

Tropaire de Saint Jean Climaque

Usage grec - ton 8

Par les flots de tes larmes, ô Jean notre père, tu as fertilisé le désert stérile, et par tes profonds gémissements tu as fait donner à tes labeurs des fruits au centuple ; tu as illuminé le monde entier en resplendissant de miracles ; intercède auprès du Christ Dieu pour le salut de nos âmes.

Usage slave - ton 1

Habitant du désert tel un ange dans ton corps, tu fis des miracles, ô Jean, notre père théophore ; par le jeûne, les veilles et la prière, tu as reçu des dons célestes ; tu guéris les malades et les âmes de ceux qui accourent vers toi avec foi. Gloire à Celui qui t'a donné la force, gloire à Celui qui t'a couronné, gloire à Celui qui par toi accomplit pour tous des guérisons.

Kondakion de Saint Jean Climaque  

Usage grec - ton 1

Apportant par ton livre, ô sage et bienheureux Jean, les fruits toujours vivants de tes enseignements, tu adoucis les cœurs de ceux qui s'y attachent en pratiquant la tempérance ; c'est l'Échelle qui élève les âmes de la terre vers la gloire céleste et permanente de ceux qui te vénèrent avec foi.

Usage slave - ton 4

En vérité, le Seigneur t'a placé au sommet de l'abstinence, comme un astre fixe qui éclaire les confins de l'univers, ô Jean notre guide et notre père.

Samedi de l'Acathiste

Tropaire - ton 8

Dès qu'il eût reçu l'ordre mystérieux, l'ange incorporel se présenta avec empressement dans la maison de Joseph et dit à l'Inépousée : Celui qui dans sa descente a incliné les cieux vient pour être contenu en toi tout entier sans changement ; c'est pourquoi, Le voyant prendre dans tes entrailles l'aspect du serviteur, avec effroi je te clame : Réjouis-toi, épouse inépousée.

Kondakion - ton 8

À toi qui combats pour nous, tes serviteurs, nous adressons des chants de victoire, car tu nous as délivrés des malheurs, et nous t'offrons des hymnes d'action de grâce, ô Mère de Dieu. Toi dont la puissance est invincible, délivre-nous de tout péril, afin que nous te clamions : Réjouis-toi, Épouse inépousée.

5ème dimanche du Carême, de sainte Marie l'Égyptienne

Tropaire de sainte Marie - ton 8

En toi, sainte Marie, la création à l'image de Dieu a été vraiment sauvegardée, car ayant pris ta croix, tu as suivi le Christ et tu as enseigné par tes actes à dédaigner la chair car elle passe, et à prendre soin de l'âme qui est immortelle ; c'est pourquoi avec les anges se réjouit ton esprit.

Kondakion de sainte Marie

Usage grec - ton 4

Ayant fui les ténèbres du péché et fixé les yeux sur la lumière du repentir, tu es revenue au Christ par le cœur, te rendant semblable à sa très pure et sainte Mère, pleine de compassion ; c'est pourquoi tu as trouvé la rémission des péchés et tu te réjouis à jamais avec les anges.

Usage slave - ton 3

Autrefois tu t'adonnais à toutes sortes de débauches, aujourd'hui par le repentir tu es devenue épouse du Christ ; imitant la vie des anges, par l'arme de la Croix tu as écrasé les démons ; c'est pourquoi tu es devenue épouse du Royaume, ô glorieuse Marie.

Samedi de Lazare

Tropaire - ton 1

Avant ta Passion Tu T'es fait le garant de notre commune résurrection, en ressuscitant Lazare d'entre les morts, ô Christ Dieu. C'est pourquoi nous aussi comme les enfants portant les symboles de la victoire, nous Te chantons, à Toi le vainqueur de la mort : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur.

Kondakion - ton 2

Le Christ, joie de tous, vérité, lumière, vie et résurrection du monde, est apparu à ceux qui sont sur terre ; et dans sa bonté Il s'est fait la figure de la résurrection, accordant à tous le pardon divin.

Rameaux

1er tropaire - ton 1

Avant ta Passion... (voir ci-dessus)

2ème tropaire - ton 4

Ensevelis avec Toi par le baptême, ô Christ notre Dieu, nous avons été rendus dignes de la vie immortelle par ta résurrection et nous Te clamons cette louange : Hosanna au plus haut des cieux, béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur.

Kondakion - ton 6

Porté sur un trône dans le ciel et par un ânon sur la terre, ô Christ Dieu, Tu as reçu la louange des anges et le chant des enfants qui Te clament : Béni sois-Tu, Toi qui viens rappeler Adam.

Grande et Sainte Semaine

Grand Lundi

Tropaire - ton 8

Voici l’Époux qui vient à la minuit, bienheureux le serviteur qu’Il trouvera vigilant, mais indigne celui qu’Il trouvera négligent. Veille donc, ô mon âme, à ne pas sombrer dans le sommeil, afin de ne pas être livrée à la mort et bannie du Royaume. Mais ressaisis-toi et clame : Saint, saint, saint es-Tu, ô Dieu ; par l’intercession de la Mère de Dieu, aie pitié de nous.

Kondakion - ton 8

Jacob pleurait la perte de son fils, mais lui, le noble Joseph, assis sur un char, était vénéré comme un roi. Ne s'étant pas alors laissé asservir aux voluptés de l'Égyptienne, il fut glorifié en retour par Celui qui connaît les cœurs des hommes et qui donne les couronnes incorruptibles.

Grand Mardi

Tropaire - ton 8

Voici l’Époux qui vient à la minuit... (voir au Grand Lundi)

Kondakion - ton 2

Songeant à l'heure de la fin, ô mon âme misérable, et craignant le sort du figuier coupé, cultive avec ardeur le talent que tu as reçu, veillant et clamant : Ne restons pas en dehors de la chambre nuptiale du Christ.

Grand Mercredi

Tropaire - ton 8

Voici l’Époux qui vient à la minuit... (voir au Grand Lundi)

Kondakion - ton 4

Plus que la pécheresse, ô Très-Bon, j'ai péché ; je ne suis pas revenu à Toi avec des larmes abondantes, mais je Te prie en silence et me prosterne devant Toi, et avec ferveur j'étreins tes pieds très purs, afin qu'en tant que Maître Tu m'accordes la rémission de mes dettes, à moi qui Te clame : De mes actions mauvaises délivre-moi, ô Sauveur.

Grand Jeudi

Tropaire - ton 8

Tandis qu'à la Cène, au Lavement des pieds, les glorieux disciples étaient emplis de lumière, Judas l'impie, malade d'avarice, se couvrait de ténèbres et aux juges iniques il Te livrait, Toi le juste Juge. Vois donc, toi qui t'attaches aux richesses, comment à cause d'elles il s'est pendu ! Fuis l'âme insatiable qui osa un tel crime contre le Maître. Toi qui es bon envers tous, Seigneur, gloire à Toi.

Kondakion - ton 2

Ayant reçu le pain dans ses mains, le traître, Judas, les tend en secret pour recevoir le prix de Celui qui a façonné l'homme de ses propres mains. Il est demeuré incorrigible, lui, le fourbe serviteur.

Grand Vendredi

Tropaire - ton  8

Tandis qu'à la Cène, au Lavement des pieds... (voir au Grand Jeudi).

Kondakion - ton 8

Venez, chantons tous Celui qui a été crucifié pour nous ; car Marie Le vit sur le Bois et dit : Même si Tu endures la Croix, Tu es mon fils et mon Dieu.

Tropaire (chanté à la fin des Matines) - ton 4

Tu nous as rachetés de la malédiction de la loi par ton sang précieux. Cloué sur la Croix et percé de la Lance, Tu as fait jaillir pour les hommes l’immortalité ; ô notre Sauveur, gloire à Toi.

Grand Samedi

Tropaires - ton 2

Le noble Joseph descendit de la Croix ton corps très pur, l'enveloppa d'un linceul immaculé et le déposa couvert d'aromates dans un sépulcre neuf.

Lorsque Tu descendis dans la mort, ô Vie immortelle, Tu mis les enfers à mort par l'éclat de ta divinité ; et lorsque Tu ressuscitas des abîmes les morts, toutes les puissances célestes s'écriaient : Donateur de vie, Christ notre Dieu, gloire à Toi.

Près du tombeau l'ange apparut aux saintes femmes myrrhophores et clama : La myrrhe convient aux mortels, mais le Christ est étranger à la corruption.

Kondakion - ton 6

Celui qui a fermé l'abîme, est vu mort ; couvert de myrrhe et enveloppé d'un linceul, l'Immortel est mis au tombeau comme un mortel ; mais les femmes venues pour l'embaumer pleuraient amèrement et s'écriaient : Ce Sabbat est béni entre tous, car le Christ s'y étant endormi ressuscitera le troisième jour.

TROPAIRES et KONDAKIA du PENTECOSTAIRE

Pâques

Tropaire - ton 5

Le Christ est ressuscité des morts, par la mort Il a vaincu la mort ; à ceux qui sont dans les tombeaux, Il a donné la vie.

Hypakoï - ton 8

Ayant devancé l'aurore et trouvé la pierre du tombeau roulée de côté, Marie et ses compagnes entendirent la voix de l'ange : Celui qui est dans la lumière éternelle, pourquoi Le cherchez-vous parmi les morts, comme un homme ? Voyez les linges, courez et proclamez au monde que le Seigneur est ressuscité, après avoir mis à mort la mort, car Il est le Fils du Dieu qui sauve le genre humain.

Kondakion - ton 8

Tu es descendu, ô Immortel, dans le tombeau, mais Tu as détruit la puissance des enfers et Tu es ressuscité en vainqueur, ô Christ Dieu. Aux femmes myrrhophores Tu as annoncé : Réjouissez-vous, et à tes apôtres Tu as donné la paix, Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la résurrection.

Dimanche de Thomas

Tropaire - ton 7

Le sépulcre étant scellé, Toi qui es la Vie, ô Christ Dieu, Tu T'es levé du tombeau, et les portes étant fermées, Toi, la Résurrection de tous, Tu T'es présenté devant tes disciples et par eux Tu as instauré en nous un esprit droit, dans ta grande miséricorde.

Kondakion - ton 8

Voulant s'assurer de ta résurrection, Thomas toucha de sa main ton côté vivifiant, ô Christ Dieu ; aussi, lorsque Tu entras, les portes étant fermées, il Te clama avec les autres apôtres : Tu es mon Seigneur et mon Dieu.

Dimanche des Femmes Myrrhophores

Tropaire - ton 2

Lorsque Tu descendis dans la mort...[1]

Tropaires des Myrrhophores - ton 2

Le noble Joseph descendit de la Croix ton corps très pur, l'enveloppa d'un linceul immaculé et le déposa couvert d'aromates dans un sépulcre neuf. Mais Tu es ressuscité le troisième jour, Seigneur, pour accorder au monde la grande miséricorde.

Près du tombeau l'ange apparut aux saintes femmes myrrhophores et clama : La myrrhe convient aux mortels, mais le Christ est étranger à la corruption. Aussi annoncez : Le Seigneur est ressuscité et Il accorde au monde la grande miséricorde.

Kondakion des Myrrhophores - ton 2

Tu as dit aux myrrhophores : "Réjouissez-vous !", et par ta Résurrection, ô Christ Dieu, Tu as mis fin aux lamentations d'Ève, notre première mère. À tes apôtres Tu as ordonné de proclamer : Le Sauveur est ressuscité du tombeau.

Dimanche du Paralytique

Tropaire - ton 3

Que les cieux se réjouissent...

Kondakion du Paralytique - ton 3

Par ta divine sollicitude, Seigneur, relève mon âme cruellement paralysée par toutes sortes de péchés et d'actions insensées, de même que jadis Tu as relevé le paralytique, afin que sauvé, je Te clame : Ô Christ compatissant, gloire à ta puissance.

Mi-Pentecôte

Tropaire - ton 8

Au milieu de la fête, abreuve mon âme assoiffée des eaux de la piété, car, ô Sauveur, Tu as clamé à tous : Celui qui a soif, qu'il vienne à Moi et qu'il boive. Source de notre vie, ô Christ Dieu, gloire à Toi.

Kondakion - ton 4

Au milieu de la fête prescrite par la loi, Créateur et Maître de toutes choses, Tu as dit à ceux qui se tenaient auprès de Toi : Venez puiser l'eau de l'immortalité. Aussi nous prosternons-nous devant Toi et disons-nous avec foi : Accorde-nous ta compassion, ô Christ Dieu, car Tu es la source de notre vie.

Dimanche de la Samaritaine

Tropaire - ton 4

Les femmes disciples du Seigneur...

Kondakion de la Samaritaine - ton 8

Par sa foi, la Samaritaine, venue au puits vit en Toi l'eau de la Sagesse ; s'en étant abondamment abreuvée, elle reçut en héritage le Royaume d'en haut, elle qui est toujours digne de louanges.

Dimanche de l'Aveugle-né

Tropaire - ton 5

Fidèles, chantons et adorons...

Kondakion de l'Aveugle-né - ton 4

Les yeux de mon âme étant aveugles, je viens à Toi, ô Christ, comme l'aveugle de naissance, et avec repentir je Te clame : Tu es la Lumière qui resplendit sur ceux qui sont dans les ténèbres.

Ascension

Tropaire - ton 4

Tu T'es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, ayant par la promesse du Saint-Esprit rempli de joie tes disciples affermis par ta bénédiction ; car Tu es le Fils de Dieu, le libérateur du monde.

Kondakion - ton 6

Ayant accompli ton dessein de salut pour nous, et uni ce qui est sur terre à ce qui est aux cieux, Tu T'es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, sans nullement nous quitter, mais en demeurant inséparable de nous et clamant à ceux qui T'aiment : Je suis avec vous et personne ne prévaudra contre vous.

Dimanche des Pères du 1er Concile

Tropaire - ton 6

Les puissances célestes apparues à ton sépulcre...

Tropaire des Pères - ton 8

Tu es glorifié au-dessus de tout, ô Christ notre Dieu, Toi qui as établi nos pères pour éclairer la terre ; et par eux, Tu nous as tous guidés vers la vraie foi. Ô Très-miséricordieux, gloire à Toi.

Kondakion des Pères - ton 8

La prédication des apôtres et la doctrine des pères ont donné à l'Église l'unité de la foi ; portant la tunique de la vérité, tissée par la théologie qui vient d'en haut, elle confirme et glorifie le grand mystère de la piété.

Pentecôte

Tropaire - ton 8

Tu es béni, ô Christ notre Dieu, Toi qui as envoyé l'Esprit Saint aux pêcheurs[2], qui les as montrés pleins de sagesse et qui par eux as pris au filet le monde entier. Ami des hommes, gloire à Toi.

Kondakion - ton 8

Lorsque Tu descendis pour confondre les langues, Tu dispersas les nations, ô Très-Haut ; mais lorsque Tu distribuas les langues de feu, Tu nous appelas tous à l'unité. Aussi d'une seule voix glorifions-nous le très saint Esprit.

Dimanche de Tous les Saints

Tropaire - ton 8

Tu es descendu des cieux, ô Compatissant...

Tropaire de Tous les Saints - ton 4

Parée du sang de tes martyrs du monde entier comme de pourpre et de lin, ton Église Te clame par leur intercession, ô Christ Dieu : Étends ta compassion sur tes fidèles ; accorde la paix à ton peuple et à nos âmes la grande miséricorde.

Kondakion de Tous les Saints - ton 8

Comme prémices de la nature, le monde entier T'offre, Seigneur, les martyrs théophores, à Toi qui fais pousser la création ; par leurs supplications et les prières de la Mère de Dieu, garde ton Église dans une paix profonde, ô Très-miséricordieux.

-------------------------------------------------------------------------

[1] Pour ce tropaire, et ceux des dimanches suivants, voir les tropaires (apolytikia) du dimanche des 8 tons.

[2] Le mot "pêcheurs" peut être entendu comme "pécheurs", pour peu que l'on ne prononce pas clairement le "e" ouvert. C'est pourquoi dans certaines communautés on ajoute ici "du lac", mais on pourrait également se référer à l'Évangile et dire "de Tibériade". Nous nous sommes contentés de donner la traduction du texte tel qu'il figure dans l'original.

[1] Cf. Ps.4,7.

[2]  Cf. He 1,3.

[1] Pour les tropaires et les kondakia de Pâques, de l'Ascension et de la Pentecôte, voir "Annexe Pentecostaire" . Pour les tropaires et le kondakion des Rameaux, voir "Annexe Triode".

Top